Halte obligatoire au Bistrot d’à Côté 

Il faut passer la frontière du Val d’Oise et se rendre en terres yvelinoises, à Conflans Sainte Honorine, pour découvrir le Bistrot d’à Côté, un établissement qui ne manque pas de charme. Cosy, le lieu fait sa comble le midi. Le restaurant appartient aux mêmes propriétaires qu’O‘Bistronome (même esprit mais dans une version plus « gastronomique »). Il n’empêche, le Bistrot d’à Côté ne démérite pas. Tout y est : décor sympa et moderne, accueil convivial, patron avenant et service rapide. Les entrées sont savoureuses (comme le millefeuille provençal coloré et fromage frais légèrement tiède, que nous avons dégusté). Les plats « maison » sont bien présentés, parfois servis dans de petites cocottes individuelles. A la carte également des viandes de caractères à partager, avec leurs frites maison. Tous les produits sont frais et travaillés sur place, avec un soin particulier apporté à l’esthétique dans l’assiette, de la qualité et de la variété. Seul bémol, la salle n’est pas très grande et les nouvelles restrictions risquent de limiter davantage encore le nombre de convives : réservation impérative !

Tél. 01 39 79 22 64 – 160 Avenue Carnot, Conflans-Sainte-Honorine

  

Le Peperoncino : une nouvelle adresse aux couleurs de l’Italie 

Neuville compte un nouvel établissement : le Peperoncino (qui remplace le Caratello). Un restaurant qui porte bien son nom si vous avez envie d’être dépaysé et de voyager en Italie. Le lieu a subi quelques réaménagements et travaux de décoration pour mettre en valeur ses espaces : une belle salle principale, une superbe terrasse extérieure fermée et ombragée, donnant sur une seconde salle pleine de charme où sont exposées des toiles d’artistes. Aux commandes, José Marques Outerelo, « serial » restaurateur, a démarré à l’âge de 6 ans dans le métier aux côtés de ses parents, en Suisse italienne, où il a résidé près de 28 ans avant de rejoindre l’Ile d’Elbe. Il traverse ensuite la Méditerranée et monte deux établissements à Kinshasa (Congo). Amoureux de l’Italie, de la gastronomie locale et de ses produits, il regagne la France et continue à promouvoir la cuisine transalpine, en posant ses valises à la Frette-sur-Seine et Conflans Saint Honorine, dans des établissements situés sur les bords de Seine. « J’aime construire un projet, le mettre en place et le faire fonctionner, confie le restaurateur. Habitant Andrésy, je me promène souvent en famille à Neuville. J’apprécie l’ambiance de la ville et j’ai saisi l’opportunité de reprendre cette affaire, qui cherchait un repreneur. » Ouvert depuis juillet, le restaurant fait perdurer une recette méconnue et très ancienne, la pinza, pâte très travaillée, hyper légère et alvéolée, garnie en sortie de four. « J’ai eu le coup de cœur pour ce produit que je propose à la carte. Lors de l’inauguration, les gens nous ont fait un très bon accueil et ont beaucoup apprécié. Jour après jour, le nombre de couverts augmentent doucement, le bouche à oreille fonctionne. » Les amateurs ne resteront pas indifférents au large choix d’antipasti, de carpacci, de salades, de pâtes, mais également de délicieux desserts comme le paneton perdu, avec sa boule de glace mascarpone, les profiteroles géantes avec crème pâtissière à l’italienne ou encore le tiramisu… De la vente à emporter est également proposée.   Bon appétit !     

 Tél. : 01 30 30 59 64 1 Rue Joseph Cornudet, 95000 Neuville-sur-Oise 

Cet article Coup de pouce restos ! est apparu en premier sur Contact Entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *