Le Val d’Oise a été sous les feux des projecteurs ministériels au cours de ce mois d’avril. Le 9 avril dernier, Jean Castex a ouvert le bal en visitant l’entreprise Laroche, à Andilly. Spécialisée dans la création de pièces pour les géants de l’aéronautique, elle bénéficie d’une subvention de 800 000 € pour l’aider à créer un atelier de production moderne et plus respectueux de l’environnement. Une semaine plus tard, Bruno le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée chargée de l’industrie, se sont rendus chez Bernard Controls (Gonesse), spécialiste du servomoteur électrique. L’entreprise fait partie des 20 premiers lauréats de l’appel à projet de soutien à la modernisation de la filière nucléaire. Agnès Pannier-Runacher, a ensuite visité la société AMCO, experte en transformation de caoutchouc.

Dans le cadre du Plan de relance, un appel à projets a été lancé pour soutenir la modernisation et la diversification des filières automobile et aéronautique. Parmi les 110 lauréats, l’entreprise Laroche Sa, dirigée par Hervé Pouyet, directeur général chez Laroche SA, basée à Andilly a été choisie pour bénéficier d’un fonds de soutien de 800 000 €. En tant que lauréat pour son projet de modernisation (4.0) et de décarbonation des ateliers de fabrication, Laroche a reçu le soutien des élus régionaux pour son engagement dans le made in France, qui passe par un outil de production plus moderne et plus écologique. L’atelier dédié à l’usinage des matériaux composites a été refait à neuf, avec un tout nouveau centre d’usinage 5 axes grandes dimensions (6000 x 2600 x 1200mm), à l’œuvre sur des pièces aéronautiques complexes.

Le projet de Bernard Controls fait lui partie des 20 dossiers retenus dans le cadre du plan France Relance destiné à soutenir la filière nucléaire. À ce titre, la PME familiale de 500 employés dont 280 en France (répartis entre Gonesse et Grandvilliers dans l’Oise) recevra une dotation de 800 000 €. Bernard Controls est spécialisée dans l’automatisation électrique des vannes et ventelles industrielles. Ces cerveaux-moteurs sont utilisés dans les secteurs de l’eau, du pétrole et du gaz ainsi que dans les centrales nucléaires. Une expertise reconnue et d’autant plus stratégique qu’ils ne sont que deux acteurs à pouvoir fournir ce type de produit au niveau mondial. L’aide perçue servira à digitaliser les processus métiers, automatiser certaines activités et éliminer des taches sans valeur ajoutée. A l’issue de cette visite, les ministres ont présidé la réunion du comité stratégique de la filière nucléaire.

Fort de son expérience de plus de 80 ans dans la transformation de caoutchouc, AMCO propose une large gamme d’élastomères compacts et cellulaires ainsi que des silicones. La société développe également des matières spécifiques répondant à des certifications et normes dans divers secteurs d’activités. La société a été soutenue par le plan France Relance au titre des investissements dans l’industrie du futur pour moderniser l’appareil productif français.

www.laroche-group.com

www.bernardcontrols.com/fr

http://amco.tm.fr/fr/

Cet article Plan de relance : Visite au sommet chez Laroche, Bernard Controls et AMCO est apparu en premier sur Contact Entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *